0 %
Près de Saumur. Une commune privée de téléphone depuis quatre semaines : la colère du maire

Près de Saumur. Une commune privée de téléphone depuis quatre semaines : la colère du maire

Le maire de La Breille-les-Pins, Armelle Poncet, soutenu par son conseil municipal, ne cache pas sa colère contre la société Orange. Depuis près d’un mois, un secteur de la commune est privé de téléphone et la réparation attendue est sans cesse repoussée.

Armelle Poncet, le maire et le conseil municipal de La Breille-les-Pins, sont en colère contre la société Orange. Depuis près d’un mois, un secteur de la commune est privé de téléphone.

Le 18 octobre dernier, lors de travaux prévus pour l’installation de la fibre, un câble du réseau Orange a été coupé. Depuis, certains habitants de la commune n’ont plus ni téléphone, ni internet. Il s’agit, entre autres, de personnes âgées n’ayant pas de portable ou isolées dans des endroits où le portable ne fonctionne pas, rappelle Armelle Poncet.

« Nous sommes submergés de plaintes »

Et le maire de déplorer : Nous sommes submergés de plaintes au secrétariat de la mairie depuis un mois. Nous appelons la direction d’Orange tous les jours et nous envoyons des mails au service concerné, également tous les jours, sans résultat.

Armelle Poncet précise que la députée de la circonscription Anne-Laure Blin a joint toutes ses forces aux nôtres pour faire avancer les choses et je la remercie très sincèrement. Mercredi 10 novembre, la direction d’Orange annonçait attendre les DICT des autres réseaux concernés par la coupure. Il s’agit des Déclarations d’intention de commencement de travaux. Trois semaines étaient déjà passées et nous étions à la veille d’un pont de quatre jours.

« La situation est intolérable »

Selon les dernières informations reçues d’Orange, le rétablissement du réseau serait prévu vendredi 26 novembre. Il faudra donc six semaines, si tout va bien, pour rétablir une connexion qui peut être vitale. Sans portable et sans téléphone fixe, comment fait une personne âgée pour prévenir les secours ? Nous espérons avoir un jour de bonnes nouvelles. En attendant, la situation est intolérable et scandaleuse, conclut le maire de La Breille-les-Pins.

Courrier de l’Ouest - 16 novembre 2021

Lire l’article

Partager cet article