0 %
Longué-Jumelles. Hydronef : dix ans fêtés avec éclat

Longué-Jumelles. Hydronef : dix ans fêtés avec éclat

L’anniversaire du moulin Hydronef a été fêté comme il se doit, samedi 11 septembre, devant un nombreux public, qui a pu également apprécier le somptueux défilé des robes dessinées et créées par Michelle Gagnereau, sur une mise en scène de Christophe Garnier.

Lorsque la ville de Longué-Jumelles en a fait l’acquisition en 2001, craignant que ce moulin possédant une roue Sagebien de 17 mètres de diamètre à l’arrêt depuis 1911 ne vienne à disparaître, elle a entrepris en 2009 sa restauration sous la direction de Benoit Lauriou, membre des Amis des moulins d’Anjou. Et deux ans plus tard la roue du moulin s’est remise à tourner pour mouvoir ses mécanismes et devenir un moulin-musée.

Revivre l’histoire des moulins

Son histoire, depuis l’aube des temps, a été écrite, et à celui qui veut l’entendre, contée. Et ce samedi 11 septembre, jour du 10e anniversaire du moulin, Frédéric Mortier, le maire de la ville de Longué-Jumelles, a souhaité fêter cet événement avec éclat, par une grande manifestation qui a rassemblé plus d’un millier de personnes. Parmi les divers stands mis en place par le pôle culturel de la ville et des associations, celle des Amis des moulins d’Anjou que préside Daniel Fournier a pris beaucoup de plaisir à recevoir sous son chapiteau un nombreux public venu s’enquérir des histoires de moulins, l’Hydronef bien entendu, mais aussi celles, depuis leur apparition vers le XIe siècle, de tous les moulins d’Anjou, comme le quotidien des meuniers.

Un défilé somptueux de haute couture

Mais le point d’orgue de ces dix ans de l’Hydronef était sans conteste le défilé de robes très attendu par plusieurs centaines de personnes venues de tous horizons. Après les discours du maire Frédéric Mortier et des officiels, et une présentation historique de costumes du XVe siècle à aujourd’hui par l’association Historia Ligéris, douze jeunes filles, guidées par deux garçons d’honneur, ont défilé dans diverses robes dessinées et conçues par Michelle Gagnereau, créatrice longuéenne de haute couture, et coiffées par Christelle, coiffeuse de Longué.

Face à plus d’un millier de personnes impressionnées par la qualité du travail de la créatrice, mais aussi par la beauté du spectacle mis en scène par Christophe Crasnier, le président du comité Élégance et Glamour de Saumur, ce défilé a servi une éblouissante garde-robe élaborée et colorée qui a subjugué, ébahi et enflammé un public qui n’a pas ménagé ses applaudissements et commentaires élogieux. La fête devait se poursuivre en soirée avec la grande tablée animée musicalement qui a rassemblé dans la convivialité près de 400 convives.

Final en apothéose

Cet anniversaire, qui s’est conclu en apothéose par un feu d’artifice au moulin, a inscrit davantage ce patrimoine dans l’histoire de la ville, comme l’ont souligné Frédéric Mortier, le maire, Anne-Laure Blin, députée de la 3e circonscription et Sylvie Beillard, conseillère régionale et maire de Vernoil-le-Fourrier lors des discours d’ouverture du défilé : Notre devoir est d’aider, conserver, valoriser et enrichir notre patrimoine pour l’inscrire dans une activité culturelle et touristique.

Lire l’article

Partager cet article