Courléon, Breil et Méon. Retour en images sur mes permanences mobiles

Ce lundi, j’ai commencé ma semaine par une permanence à la mairie de Courléon au cours de laquelle j’ai eu l’occasion de rencontrer plusieurs élus ainsi que Monsieur le maire, Yann PILVEN LE SEVELLEC.

J’ai ensuite poursuivi ma journée dans le Noyantais pour me rendre dans deux communes déléguées où je n’avais pas encore tenu de permanence : Breil et Méon.

Merci à Mme le Maire Martine CONSTANTIN et à Jean-Pierre DAVEAU, respectivement maire déléguée de Breil et de Méon, pour leur accueil.

D’agréables échanges avec les habitants de ces deux communes du Noyant-Villages. Cette visite m’a une nouvelle fois permis de me rendre compte combien il est important de renforcer la mobilisation pour permettre à nos villages d’avoir enfin des moyens de communication dignes de ce nom !
Certains peinent encore à l’entendre mais dans ces villages les réseaux téléphonique et internet sont encore quasiment inexistants.
Impossible à croire mais pourtant tellement réel ! Je mettrai toute mon énergie à relayer cette problématique de territoire car il en va à l’évidence du développement et de l’attractivité de notre bassin de vie.

Après ces permanences en mairie, j’ai eu la joie de découvrir une magnifique entreprise arboricole les « Vergers de la Croix de Pierre » qui produit plus d’une dizaine de variétés de pommes de table sur les 63 hectares de vergers à Méon.

En 1950, Gaston Marchesseau plante ses premiers vergers de pommes. Au fil des années, les fils du fondateur transforment le GAEC en trois sociétés familiales pour la production, le conditionnement et la commercialisation. Aujourd’hui, les Vergers de la Croix de Pierre produisent près de 4 000 tonnes de pommes par an et emploient 12 personnes à l’année. Les pommes exploitées sont ensuite pré-calibrées, emballées et commercialisées partout en France et à l’étranger.

Une très belle exploitation qui fait rayonner l’agriculture noyantaise. Merci à la famille Marchesseau pour son accueil chaleureux.



Partager cet article