0 %

RCF Anjou : Loi séparatisme « Une menace pour les libertés publiques »

La loi confortant les principes de la République, ex loi séparatisme, sera votée solennellement ce mardi 16 février, à partir de 17h à l’Assemblée nationale. La députée LR de la 3ème circonscription de Maine-et-Loire Anne-Laure Blin, membre de la commission spéciale, reste fermement opposés à ce projet de loi qui est « attentatoire aux libertés fondamentales ». Explications.

Je voterai contre ce texte qui ne répond pas aux impératifs fixés au départ, à savoir la lutte contre l’Islam radical. Il menace clairement un certain nombre de liberté comme la liberté d’association, la liberté d’instruction, et il s’attaque aux établissements hors-contrats. Je trouve que ces attaques ne sont pas nécessaires et ne permettront pas de lutter contre le séparatisme.

De plus, le Gouvernement a été incapable de nous montrer les impacts des dispositifs flous qui ont été adoptés, notamment concernant la dissolution d’association au motif de l’atteinte à "l’identité de genre" notion qui va créer une insécurité juridique car elle n’est pas définie juridiquement…

Enfin, l’un des gros problèmes de cette loi, c’est la loi de 1905 que le Gouvernement a décidé de déséquilibré avec des nouveaux dispositifs qui ne régleront aucun problème, alors que tous les cultes s’accordaient à dire qu’elle était équilibrée.

Ecouter mon interview

Partager cet article