0 %
Ouest France : une députée du Maine-et-Loire propose un « ticket-restaurant étudiant »

Ouest France : une députée du Maine-et-Loire propose un « ticket-restaurant étudiant »

La députée Anne-Laure Blin (LR) a déposé une proposition de loi visant à créer un « ticket-restaurant étudiant ». Une soixantaine de députés, principalement d’opposition mais aussi quelques membres de la majorité, ont apporté leur soutien.

Bientôt un ticket-restaurant spécial pour les étudiants ? C’est en tout cas la proposition faite par Anne-Laure Blin, députée Les Républicains de la 3e circonscription du Maine-et-Loire. Elle vient de déposer une proposition de loi en ce sens.

En quoi consiste ce ticket-restaurant pour les étudiants ?

J’ai déposé une proposition de loi à l’Assemblée nationale pour créer un ticket-restaurant étudiant. C’est sur le même modèle que le titre-restaurant des salariés. L’étudiant paie une part équivalente à 3,30 €, qui équivaut au tarif social étudiant, et l’État complète le reste. Cela ferait un ticket à 6 ou 7 €.

Quel est l’intérêt ?

Cela élargit les possibilités de restauration ! Ils pourront faire des courses dans les supérettes, ou même se rendre dans certains restaurants. Cela leur permettra de continuer de bénéficier du tarif social étudiant alors même que les restaurants scolaires sont fermés ou que certains étudiants sont aujourd’hui à distance. La proposition que je fais a vocation à toucher la totalité de la population étudiante, qu’ils soient boursiers ou non, et qu’ils habitent à proximité d’un restaurant universitaire ou non.

Une soixantaine de députés ont signé votre proposition, dont des élus de la majorité…

Cette proposition ne s’insère pas dans une stratégie de groupe politique. Quand j’ai rédigé ce texte, je l’ai adressé aux 576 députés. Un certain nombre de députés ont signé le texte, dont des membres de la majorité, car ce ticket répond à des problématiques concrètes. Et pas seulement en temps de crise.

Quelle est la prochaine étape ?

Quand on veut, on peut. Si le gouvernement le souhaite, il peut mettre le texte à débattre et à voter le plus rapidement possible.

Ouest France 12 février 2021

Précarité étudiante : une députée du Maine-et-Loire propose un « ticket-restaurant étudiant »

Partager cet article