0 %

La plus petite commune du Maine-et-Loire a sa centrale photovoltaïque et de l’énergie à revendre

La Landes-Chasles a inauguré, jeudi 17 février 2022, une centrale photovoltaïque installée sur le toit de la salle communale Guy-Jameron.

La Lande-Chasles est une commune à énergie positive sur ses bâtiments communaux et l’éclairage public depuis ce jeudi 17 février, après l’inauguration réalisée en présence de nombreux élus et techniciens, ainsi que des habitants de La Lande-Chasles de tous âges ainsi que des membres du Conseil municipal. L’ensemble d’une valeur de moins de 50 000 € HT a été réalisé en autofinancement sans prêt, avec l’appui de la Région.

Roland Marion, conseiller régional, avait fait le déplacement de Nantes, afin d’être présent à cette inauguration, la région ayant financé 20 % de ce projet communal sur le toit de la salle communale orienté au sud, dans le cadre du plan de relance régional : Bravo pour cet engagment en faveur de la transition écologique, merci de montrer la voie qu’un territoire à énergie positive, c’est possible ».

Les travaux ont été réalisés par l’entreprise « L’Atelier des énergies » et son dirigeant, Cyril Kervoel, a saisi l’occasion pour présenter son entreprise et les atouts de ce chantier à La Lande-Chasles.

« L’innovation est une chance pour nos territoires »

Anne-Laure Blin, députée de la circonscription, souvent présente dans la commune la moins peuplée du département, n’a pas manqué de souligner les bonnes idées et réalisations faites par la municipalité depuis plusieurs années. « Bravo d’avoir saisi ce potentiel d’énergie solaire et d’avoir mis en œuvre une écologie de réalisme et de bon sens. L’aboutissement de votre projet participe à l’évidence au développement de notre bassin de vie et démontre combien ruralité et environnement vont de pair. L’innovation est une chance pour nos territoires ».

Le soleil, bien présent, a permis de voir en direct l’autoconsommation réalisée. Chacun a pu ensuite s’entretenir avec les spécialistes de l’énergie sur d’autres cas à réaliser sur d’autres collectivités ou chez des particuliers.

« Si cela peut donner exemple et envie à d’autres, et qu’on parle ainsi de La Lande-Chasles comme une commune dans l’air du temps », cela me convient tout à fait a conclu le maire, Jean-Christophe Rouxel, avant le départ de chacun.

Courrier de l’Ouest - 21 février 2022

Lire l’article

Partager cet article