0 %

Présidentielle 2022 - Ma réaction après le 1er tour

A l’évidence, Valérie Pécresse n’a pas réussi à convaincre. Certes, elle a fait preuve de courage mais force est de constater que la campagne est passée complètement à côté des préoccupations des Français à cause d’une véritable déconnexion des réalités du quotidien et particulièrement chez nous, à la campagne.

Quand les élites vont t’elles s’en rendre enfin compte ? Et nous écouter ?

L’emballement et l’empressement dont les « chapeaux à plume » de droite (comme de gauche) font preuve depuis hier soir pour choisir leur candidat le 24 avril prochain, n’est pas à la hauteur des enjeux pour la France.

Les Français souffrent. A 5%, ils n’attendent pas des « têtes d’affiche » des leçons de morale et encore moins des consignes de vote.

Ma position est simple : je fais confiance aux électeurs, ils trancheront en âme et conscience le 24 avril.

Pendant que certains de nos chefs renoncent avec un tel détachement, par peur, je pense avant tout aux Français qui attendent que les responsables politiques s’occupent d’eux avec une oreille qui les écoute, de la sincérité, de l’authenticité et de la proximité.

La droite n’est pas perdue, ne baissons pas les bras, retroussons nos manches. Rebâtissons une droite forte et fière d’être français, ancrée dans les valeurs du terrain, du bon sens et des convictions. Les turbulences seront grandes. Pour vous, pour nos enfants, pour nos petits-enfants, pour la France, je ne renoncerai pas.

Partager cet article