0 %
Texte "Principes de la République" : poursuite des auditions

Texte "Principes de la République" : poursuite des auditions

Cette semaine encore, les auditions se sont enchaînées, nous avons ainsi pu auditionner le Garde des Sceaux, plusieurs ministres, le CFCM, les fédérations sportives, le monde associatif, plusieurs tables rondes sur l’éducation, etc.

Ce travail préparatoire était très important dans la mesure où il m’a apporté de nombreuses informations me permettant de rédiger mes amendements pour œuvrer très concrètement à des propositions concrètes notamment pour que le texte s’attaque aux vrais problèmes : la lutte contre le séparatisme et contre l’islam politique.

Malheureusement, la version présentée par le gouvernement ne me semble clairement pas suffisamment ambitieuse.
Plutôt que de résoudre les difficultés, il s’attaque à de mauvais sujets comme par exemple à l’Instruction en Famille : symbole même de la liberté (constitutionnelle) laissée aux familles pour l’instruction de leurs enfants.

Parmi mes nombreux amendements, j’ai souhaité également suggéré que soit érigé en principe républicain la liberté de conscience de chaque Français et graver dans le marbre de nos textes le droit de quitter une religion ou de changer de religion.
Il n’appartient pas à l’État de s’immiscer dans l’organisation des Religions et des cultes mais bien de fixer le cadre de ce que notre Nation considère être fondamental du point de vue de ses valeurs. Telle est ma conception.

Lire mes amendements

Partager cet article