0 %

Séparatisme : le texte ne résoudra pas les difficultés auxquelles la France fait face

Ce mardi 16 février, s’est déroulé le vote solennel sur le Projet de loi de Respect des principes de la République. J’ai voté contre ce texte qui ne répond absolument pas aux impératifs fixés initialement par le Président de la République et le gouvernement c’est-à-dire à la lutte absolue contre l’Islam radical.

Après un examen en commission spéciale et 10 jours de débats en séance publique, force est de constater que le texte rate complètement sa cible. En refusant d’aborder de nombreux sujets (radicalisation dans les prisons, renforcement des dispositifs de sécurité, difficultés rencontrées à l’école publique, dans les Universités, dans les milieux sportifs), pourtant en étroite relation avec la lutte contre le séparatisme, le gouvernement a finalement fait adopter hier un texte sans courage ni envergure.

Plutôt que résoudre les problèmes qui affectent notre Nation, le projet de loi s’attaque à toutes nos libertés : la liberté d’expression, la liberté d’association, la liberté d’instruction, ou encore la libre administration des collectivités territoriales.

Ce texte sacrifie nos libertés fondamentales, notamment celles d’instruction et d’association. Il créé des problèmes là où il n’y en n’a pas, notamment dans les rapports avec les cultes, renie notre passé et accuse notre histoire judéo-chrétienne sans nous donner les armes de lutter réellement contre le séparatisme de l’Islam radical. C’est une perte de temps énorme alors qu’il y a tant à faire.

Voir sur ma chaîne Youtube

Partager cet article