0 %
NON à la prolongation du pass sanitaire sans contrôle

NON à la prolongation du pass sanitaire sans contrôle

Mercredi soir, le gouvernement a fait adopter son nouveau projet de loi pour lutter contre le Covid 19.

Bien loin de proposer des solutions concrètes et de fixer une perspective d’avenir, le gouvernement est resté campé sur ses positions durant 48h refusant (comme à l’habitude) toutes les propositions de toutes les oppositions.

Pis, ce texte n’avait qu’un seul objectif : donner l’ensemble des clés au gouvernement sans aucun contrôle parlementaire en dépit des nombreuses restrictions de liberté qu’occasionnent les décisions sanitaires du gouvernement.

Alors qu’il y a quelques mois il n’en était absolument pas question « pour les actes de la vie quotidienne », le pass sanitaire sera désormais exigé jusqu’à fin juillet 2022.

Ainsi, j’ai voté contre ce texte et dénoncé les absences de réponses du gouvernement aux questions légitimes des Français.

- Pourquoi une prolongation jusqu’au 31 juillet 2022 alors que cette date ne correspond à rien ?
- Quels sont les états d’avancée de la recherche sur des traitements pour guérir du Covid 19 ?
- Une 3ème dose deviendra-t-elle obligatoire pour l’ensemble des Français et ainsi obtenir le pass sanitaire ?
- La vaccination des enfants à partir de 5ans est -elle envisagée ? Et donc la mise en place d’un pass sanitaire pour l’ensemble des familles françaises ?

A 1h30 du matin, toutes ces questions étaient encore en suspens. Nos concitoyens m’ont confié la mission et la responsabilité de les représenter et d’exercer l’ensemble de mes missions de Député.

Ce texte nous court-circuite sciemment. Il n’est pas pensable de laisser à Emmanuel Macron la liberté de décider seul pour tous les Français pendant 8 mois.
Nos libertés fondamentales sont gravement bafouées, ce texte va beaucoup trop loin.

Partager cet article