0 %

J’interpelle le Garde des Sceaux pour dénoncer le scandale des « libérés covid »

Lors des questions d’actualité, j’ai interpellé le Premier Ministre et le Garde des Sceaux sur le scandale des « libérés COVID ». Voici le texte de mon intervention :

— -

"Notre pays s’embrase ; il se consume même partout à petit feu.

Nos forces de l’ordre et nos militaires tirent la sonnette d’alarme, mais le Gouvernement reste impassible. Pis, il dément les dysfonctionnements avérés de notre État de droit. Notre justice vacille en raison de la situation sanitaire.

Votre gouvernement a fait des choix. Partout en France des réductions de peine ou des jugements de libération hâtifs ont été prononcés – je pense évidemment aux « libérés covid ». Sous prétexte de vouloir soulager la surpopulation carcérale, des milliers de détenus ont été libérés par différents moyens. Malheureusement, plutôt que de reconnaître les dérives liées à ces libérations anticipées, vous vous obstinez à affirmer qu’il n’y a aucun problème.

Comment M. le garde des sceaux peut-il affirmer dans les médias – ce qu’il a fait à plusieurs reprises – que notre justice n’a en aucun cas failli alors qu’une jeune fille mineure a pu être violée, en octobre dernier, par un homme condamné pour des faits de violences conjugales et libéré de manière anticipée afin de « limiter les conséquences d’une éventuelle propagation du virus au sein de son établissement pénitentiaire » – tels sont expressément les termes du jugement ?

Monsieur le Premier ministre, quand reconnaîtrez-vous qu’une erreur a été commise dans notre chaîne pénale ?"

Voir sur ma chaîne Youtube

Partager cet article